Versuch über das Sterben

Boris Nikitin

Prix suisse de théâtre 2020

« Je suis convaincu que quiconque rend public un non-dit devant d’autres personnes effectue un coming out. »

Le fait que l’œuvre de Boris Nikitin se soit vudécerner un des Prix suisses de théâtre 2020 nous enthousiasteà intégrer dans notre sélection pour la Rencontre du Théâtre Suisse 2021 son spectacle « Versuch über das Sterben Sterben ».

Dans ce texte très personnel et désarçonnant, Boris Nikitin évoque la mort de son père, ou, plus précisément, le dernier bout de chemin sur lequel il a accompagné son père. Il parle de leurs discussions, du désarroi qu’il a ressenti lorsque son père, à un certain stade de sa maladie, a dit vouloir mettre fin à sa vie en faisant appel à EXIT.

Nikitin a pris trois ans pour écrire cette pièce. Il en résulte un travail sur lui-même où il ne s’est pas épargné. Il nous fait assister, en tant que spectateurs, à une démarche qui, par son intimité et sa sincérité, nous propose, voire nous intime, de nous examiner nous-mêmes de façon tout aussi impitoyable. Notre sphère privée devient ainsi l’affaire de la société ; la soirée de théâtre un acte politique. Le performeur pénètre dans sa vie intime, siprofondément, avec un esprit si autocritique, si analytique, mais aussi avec tant de simplicité et d’affection, qu’il ouvre les yeux sur des questions auxquelles nous avons l’habitude de nous dérober : que sommes-nous, que pouvons-vous face à la mort ? Lorsque le père dit son désir de mettre un terme à sa vie, est-ce vraiment un coming out ? N’est-ce pas plutôt se rendre plus vulnérable face au monde et à soi-même, et ériger cette vulnérabilité à la face du monde ?

Nikitin écrit ce que cela représente pour lui, en tant que performeur, d’utiliser son être le plus intime comme matière première pour la scène. Avant son „Versuch über das Sterben“, il avait travaillé sur la base de biographies d’autres artistes, mais jamais explicitement sur la sienne. Il compare cet acte d’exposition au regard du public avec le coming out effectué vingt ans plus tôt, lorsqu’il avait rendu publique son homosexualité. Le coming out, outre un droit, n’est-il pas également un devoir, puisque lui seul donne à l’autre la possibilité de dire - « moi aussi» ? À ce titre, la pièce est une «première» en ce qu’elle a la force d’un aveu immédiat, d’un acte performatif, d’un coming out sur scène.

Réservation pour le spectacle en présentiel (places limitées) à info@rencontre-theatre.ch 

Live-Stream illimité, aucune inscription requise. 

POUR ACCES AU LIVE-STREAM CLIQUEZ ICI

 

Concept, texte, performance
Boris Nikitin 

Direction de production
Annett Hardegen

Outside-Eye
Matthias Meppelink

Production
It’s The Real Thing Studios

Coproduction
Kaserne Basel, Gessnerallee Zürich, Festival „Spielart“ München, Festival FIT Lugano