LA CRISE AGENT DE TRANSFORMATION

« Bénédiction ou cadeau empoisonné ? »

Les projets de transformation dans l’ordonnance COVID-19 culture

Enregistrement de la table ronde

Animation - Peter-Jakob Kelting (Directeur artistique Bühne Aarau)

Avec - Isabelle Chassot (Directrice de l'Office fédéral de la Culture OFC), Cristina Galbiati (t. Professionnels du spectacle suisse), Georg Matter (Chef du service culturel du Canton d'Argovie), Philippe Trinchan (Chef du service de la culture du Canton de Fribourg)

L’ordonnance COVID-19 culture adoptée par l’Assemblée fédérale à l’automne 2020 ne règle pas seulement le droit des artistes et des organisateurs à des indemnités pour pertes financières et à des prestations compensatoires. Elle comporte également une mesure particulièrement généreuse : la possibilité, pour les entreprises culturelles, de demander des aides financières d’un montant pouvant aller jusqu’à 300 000.- Francs par demande pour financer des projets de transformation. Fédéralisme oblige : l’exécution est confiée aux cantons.

Cette possibilité faite aux entreprises culturelles est à priori, et d’un point de vue purement pragmatique, tout à fait judicieuse, puisqu’elle vise, comme l’indique l’ordonnance, à « aider les entreprises culturelles à s’adapter aux nouvelles circonstances créées par l’épidémie de COVID-19 ».

Sont jugés dignes d’être aidés « des projets qui permettent aux institutions culturelles de regagner du public ou de toucher de nouvelles catégories de public ». Jusque-là, fort bien. Ce qui fait dresser l’oreille, c’est l’autre catégorie de projets de transformation concernés, les « projets ayant pour objet la réorientation structurelle de l'entreprise culturelle » à savoir, comme le texte le précise, « des projets de rationalisation organisationnelle, de coopérations ou de fusions. »

Ce sont là des buts d’une grande portée, énoncés à un moment où la très grande majorité des entreprises culturelles n’espère qu’une chose : retrouver les conditions de fonctionnement d’avant. Dans ces circonstances, les inciter à se réorienter apparaît proprement frivole.

La discussion aura lieu avec des représentants de l’Office fédéral de la culture et des cantons. Nous nous demanderons quels sont ces changements profonds censés rendre nécessaires des réorientations structurelles dans la situation actuelle. Et nous discuterons avec les représentants des cantons, en nous appuyant sur des exemples de meilleures pratiques, des critères qu’ils appliquent pour juger si un projet de transformation mérite d’être aidé.

 

Traduction simultanée français-allemand, allemand-français

Les places en présentiel sont limitées.
RESERVATION OBLIGATOIRE: info@rencontre-theatre.ch (avec mention du nom, prénom, adresse e-mail et numéro de téléphone)

Accès en ligne (illimité).

07.05—15h00
durée 1h30